Faut-il se ressembler pour traduire ?

14,00  TTC

Je vous recommande la lecture de “Faut-il se ressembler pour traduire ?”, super initiative des éditions @DPonctuation

– Charlotte Matoussowsky

 

La polémique de 2021-2022 concernant l’identité de la traductrice néerlandaise (puis du traducteur catalan) des textes d’Amanda Gorman marqua les esprits par sa virulence. Mais au cœur de cette affaire se trouve finalement un questionnement assez simple : faut-il ressembler à l’autrice pour pouvoir la traduire ?

Cette polémique ne fait qu’interpeler de nouveau, en somme, la légitimité du traducteur et de la traductrice. Mais il est vrai qu’en s’ancrant sur le terrain de l’identité, elle questionne le manque de diversité (réel ou supposé) de la profession. Elle vient aussi s’ajouter à d’autres problématiques : certains soulignent par exemple l’asymétrie excluante du marché littéraire, qui invisibilise de nombreux professionnel.le.s de la traduction.

Dans ce moment particulier, alors que se combinent plusieurs interrogations, il apparaît tout spécialement utile de donner la parole aux traductrices et traducteurs.

On en parle

 

Livraison rapide.

 

Description

Ouvrage collectif, avec les contributions de Laetitia Saint-Loubert, Nathalie Rouanet, Tiphaine Samoyault, Clara Nizzoli, Pierre Lepori, Guillaume Deneufbourg et Noëlle Michel, Isabelle Collombat, Nicolas Froeliger, Frank Heibert, Édith F. Koumtoudji, Virginie Buhl, Laurie Verbeke, Lori Saint-Martin.

 

Caractéristiques

Papier : 14 €, ISBN 978-2-490855-22-3

Epub : 5,99 €, ISBN 978-2-490855-23-0

166 pages, 14,8 x 21 x 1,1 cm, 166 pages, 230 g

Diffuseurs et distributeurs : CEDIF / POLLEN / Numilog / Dimedia (Québec/Canada)

Où trouver le livre ?

Dans toutes les librairies bien sûr, ou en ligne, en particulier sur les sites regroupant les librairies indépendantes : leslibraires.frlibrest.com, librairies-nouvelleaquitaine.com, leslibraires.ca, librel.be, …