Sauvez les forêts !

Petit manuel de résistance citoyenne

de Alain Persuy

Collection « Point d’exclamation ».

Papier : 16 €, ISBN 978-2-490855-24-7

Epub : 7,99 €, ISBN 978-2-490855-25-4

178 pages, 21 X 14,8 X 1,2 cm, 245 g.

Vient de paraître en France, Suisse, Belgique ; parution en mars 2022 au Québec.

Diffuseurs et distributeurs : CEDIF / POLLEN / Numilog / Dimedia (Québec/Canada)

Où trouver le livre ? Dans toutes les librairies bien sûr, ou en ligne, en particulier sur les sites regroupant les librairies indépendantes : leslibraires.fr, librest.com, librairies-nouvelleaquitaine.com, leslibraires.ca, librel.be, …

Où trouver le livre en version Epub ? Ici, sur le site de la FNAC ; mais aussi chez Numilog.

Espace presse et ressources sur l’ouvrage

« Alain Persuy est forestier et naturaliste. Son ouvrage Sauvez les forêts ! Petit manuel de résistance citoyenne, paru cette année aux éditions Double ponctuation, est un texte militant et une véritable trousse à outils pour qui aime les forêts et souhaite agir en leur faveur. » – Felice OLIVESI, juin 2022

Description

Apparues il y a 440 millions d’années, les forêts sont des biotopes indispensables à la survie et au bien-être de l’humanité ; leur sort nous concerne tous et toutes. Or, les forêts – entendues comme des écosystèmes naturels et non pas comme des plantations industrialisées – sont de plus en plus menacées, partout dans le monde.

Alain Persuy pointe, dans cet ouvrage, les principaux dangers qui pèsent sur elles. Il appelle à une véritable gestion environnementale et multifonctionnelle des forêts.

Dans cette lutte pour leur préservation, l’auteur souligne l’importance de la mobilisation citoyenne. À travers 8 grands types d’actions, applicables par tous, il nous propose de résister concrètement au mouvement d’industrialisation des forêts. Car, face à l’urgence, nous avons le plus grand des pouvoirs, dit-il. Celui d’agir.

Écologue et forestier de métier, Alain Persuy est un grand connaisseur et un passionné des forêts. Il milite à la fois pour leur gestion environnementale et pour la création de grandes forêts laissées en évolution libre. Il affirme que les plantations industrielles ne sont pas des forêts, au sens écologique. Impliqué dans de nombreuses ONG (membre du « directoire Forêts » de France nature environnement, du « Groupe forêts » du comité français de l’UICN), il a été aussi administrateur de l’Agence régionale de la biodiversité en Nouvelle-Aquitaine.