Inclusi(f·v·e·s)

le monde du livre et de l’écrit : quelles diversités ?

ouvrage collectif

Collection « Bivliodiversité », revue « Bibliodiversité ».

Papier : 17 €, ISBN 978-2-490855-26-1

Epub : 5 €, ISBN 978-2-490855-27-8

256 pages, 21 X 14,8 X 1,2 cm, 245 g.

Vient de paraître en France, Suisse, Belgique ; parution prévue le 29 mars 2022 au Québec.

Diffuseurs et distributeurs : CEDIF / POLLEN / Numilog / Dimedia (Québec/Canada)

Où trouver le livre version papier ? Dans toutes les librairies bien sûr, ou en ligne, en particulier sur les sites regroupant les librairies indépendantes : leslibraires.fr librest.com, librairies-nouvelleaquitaine.com, leslibraires.ca, librel.be, …

Où trouver le livre version PDF ? Essentiellement sur le site de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants.

Espace presse et ressources sur l’ouvrage

Présentation en fin d’interview sur le blog de la Légothèque

Le monde du livre et de l’écrit doit-il être plus inclusif ? épisode 3/3, dans AtuaLitté

Le monde du livre et de l’écrit doit-il être plus inclusif ? épisode 2/3, dans ActuaLitté

Le monde du livre et de l’écrit doit-il être plus inclusif ? épisode 1/3, dans ActuaLitté

Sommaire détaillé de l’ouvrage

Description

La diversité n’est pas forcément au rendez-vous dans le monde du livre et de l’écrit. Comme tous les lieux de pouvoir, eff ectif ou symbolique, il n’échappe pas aux formes d’exclusion et de prédation qui s’observent partout dans la société.

En favorisant volontairement une pluralité d’approches sur la question de l’inclusion, cet ouvrage essaye de rendre compte d’un phénomène multiforme. Ainsi, que ce soit par le biais du féminisme, de l’autochtonie, du mouvement LGBTQ+ ou en considérant les exclu·es du monde de l’écrit, les auteur·es s’interrogent sur la capacité inclusive de ce secteur.

Au-delà des constats, elles/ils proposent des exemples constructifs (collectés en France, au Québec, en Belgique, en Espagne, en Inde…) pour favoriser l’inclusion : la mise en place d’une gender editor au sein d’une Rédaction, la création d’une maison d’édition autochtone, la gestion de librairies, de maisons d’édition ou de revues féministes ou gaies, la réflexion de bibliothécaires sur les conditions d’accueil des minorités, etc.

Peu à peu, grâce à ces multiples initiatives, souvent sans volonté de polémiquer ou de faire table rase de l’existant, des professionnel·les combattent au quotidien les discriminations et favorisent l’expression d’une diversité réelle.